J’ai compris que j’avais un TOC depuis mes 11 ans.

Je venais de poster un dessin sur mon compte Instagram.

Bien sûr je mets des Hashtags, comme tout bon Instagrameur lol. Parmi ceux là se trouvait un #Anxiety. Car c’était encore un de mes dessins pour évacuer mon stress. Celui-ci.

27605952_10215761830742195_839101830_o.jpg

Je clique sur ce hashtag que je venait de mettre sous ma propre photo, juste pour voir les autres post des gens avec ce hashtag. juste « comme ça », par curiosité. Ça aurait pu être un autre hashtag que j’avais mis comme « afraid » ou encore « drawing » mais non.

Vous savez comme le hasard fait toujours bien les choses.

Je tombe sur une photo, en noir et blanc. Un dos. Abîmé. Voir très abîmé. Des croûtes, du sang et des cicatrices.

N’importe qui aurait trouvé ça dégoûtant, mais moi j’ai trouvé ça courageux car je connais ce dos. J’ai le même que je cache depuis des années.

Petit à petit, je parcours ce compte. Petit à petit je me rends compte que je ne suis pas la seule à avoir ça et petit à petit je découvre que ça s’appelle la Dermatillomanie et que c’est un trouble obsessionnel compulsif. Oui oui, comme l’anorexie ou encore la boulimie. C’est un trouble psychologique à prendre au sérieux.

Ce qui m’a carrément bouleversé en apprenant cette nouvelle, c’est que je me suis rendue compte que j’avais cette pathologie depuis plus de 13 ans, et avec tous les médecins que j’ai vu dans ma vie pour mon « acné » ou pour autre suivi, AUCUN ne m’a fait part de ce Trouble Psychologique.

003

Alors, oui, je vais raconter quelque chose de très intime sur moi. Mais c’est le moment. C’est le moment de me libérer de tout ça et de ne plus avoir honte de moi-même ni de mon corps.

En ce moment, j’ai ce besoin de m’assumer pleinement car j’en ai marre. Marre que la société m’interdise d’être qui je suis, car je suis une hypersensible, mais hypersensible ne veut pas dire faible.

Encore l’autre jour, un client au magasin me dit  » vous êtes timide, mais ça va passer ». D’accord. Ce n’était pas méchant. Mais derrière cette phrase, je l’ai pris comme « Vous êtes timide, ce n’est pas bien d’être timide, il faut changer ça ». Déjà je préfère être timide que sans-gêne. Et puis en quoi est-ce mal d’être timide? De plus, cette personne ne parlait vraiment pas bien, je ne comprenais rien à ce qu’elle me disait. Alors oui, j’étais gênée car je ne savais pas ce qu’elle cherchait dans la boutique alors je ne savais pas comment l’aider. On m’a collé une étiquette au bout de 30 secondes sur une situation particulière. Enfin, ce n’est pas le sujet.

J’écris surtout cet article pour les personnes qui sont dans le même cas que moi. J’espère que je pourrai les aider car on n’en parle trop peu. Voir jamais. Et comme on l’a tous constaté, il ne faut rien attendre des médecins.

C’est le moment d’en parler, c’est le moment de le crier haut et fort, même si j’ai honte de ce TOC et vous allez sûrement me voir différemment maintenant , mais je dépasse ça.

Je le fais aussi pour mes proches, pour qu’ils comprennent enfin ce que j’ai vécu, qu’ils comprennent ENFIN que c’était plus fort que mon mental. On me demandait d’arrêter mais ce n’était pas si facile. Ça se manifeste par crises, comme si quelque chose vous poussait à le faire. Et c’est ce que je vais tenter d’expliquer dans cet article.

001.jpg

En fait, tout commence par une petite imperfection sur la peau. Je ne sais pas pourquoi, mais dans mon cas, c’est surtout le dos, peut être parce que c’est un endroit que personne ne peut voir.

Je commence à gratter ou… arracher serait le terme plus approprié. C’est plus fort que moi, c’est comme si mes mains prenaient le dessus, sur mon mental.

Je peux me gratter pendant plusieurs minutes comme hypnotisée et m’en rendre compte d’un seul coup en me disant « merde, je me gratte » !

Même quand j’en prends conscience, je n’arrive plus à m’arrêter. C’est vraiment désagréable et soulageant à la fois. Comme si ma peau était un anti-stress.

Souvent c’est quand je regarde un film, ou quand j’essaye de dormir, ou encore sous la douche. Avant je le faisais même au collège car je stressais énormément.

Pourtant, mon médecin essayait de soigner ce qu’il appelait « acné sévère ». Je crois que j’ai vraiment tout fait comme traitement… Crème, lotion, comprimé, pilule, TOUT. Rien ne marchait évidement, car il fallait aller plus loin que la partie physique de la chose.

Quand j’avais 14 ans, mon dos était tellement infecté que je ne pouvais même plus m’adosser aux chaises de cours, ça me faisait trop mal. Je n’osais même pas mettre de tee-shirt blanc car il aurait été taché de sang. Je m’interdisais aussi les débardeurs car on aurait pu voir le monstre que j’étais sous mes vêtements. Pourquoi avais-je les cheveux très longs pendant toutes ces années à votre avis? C’était le dernier recours que j’avais, quand je ne pouvais faire autrement que me mettre en maillot de bain par exemple. Les gens jalousaient mes cheveux longs au lycée, sans savoir ce qu’ils cachaient réellement.

002

Des moqueries ? J’en ai eu. De la part de certaines filles qui avaient vu mon dos dans les vestiaires de sport ou encore les confessions que j’avais fais à un ami (sans même montrer mon dos) qui s’en ai servi ensuite pour m’appeler « Freddy » Comme dans le film oui oui. Freddy: Les griffes de la nuit. Bon j’avoue c’était sous le coup d’une embrouille aussi. Mais ça m’a encore plus complexé et nourri le cercle vicieux.

002.jpg

J’ai envie de m’arracher ces imperfections quand je stresse, et je stresse surtout quand on attend quelque chose de moi, comme si il fallait que je sois parfaite. J’ai l’impression d’arracher tout ce qui ne va pas chez moi.

Sauf que plus je touche ma peau, plus je l’infecte. Plus je l’infecte, plus j’ai des imperfections que j’arrache. Le pire c’est que j’en suis tout à fait consciente.

J’ai honte de moi, le vrai challenge en ce moment est celui-ci. M’accepter. M’autoriser à être qui je suis. Ne pas autoriser les autres à me coller des étiquettes. M’assumer pleinement. Depuis longtemps je me demande comment on peut aimer quelqu’un comme moi, avec autant d’imperfections. Il faut que je laisse tout ces mauvais souvenirs derrière moi.

Aujourd’hui mon dos va quand même beaucoup mieux. Mais il reste beaucoup de cicatrices. En ce moment, c’est plutôt mon visage que je gratte, surtout au niveau des joues et du menton et j’en suis pas fière…

Ce n’est qu’une partie de l’iceberg. Ce problème n’est rien comparé aux crises d’angoisses que je peux faire. Mais je pense que les deux sont quand même liés. Alors j’y travaille.

Courage si vous êtes dans le même cas, vous n’êtes pas seuls. ❤

Et merci d’avoir lu mon article et essayé de me comprendre ❤

PS : Si vous avez des solutions pour se déstresser autrement que par le grattage, genre balle anti-stress, je suis preneuse, merci. ( Autre que le hand spinner par pitié ! )

2 réflexions sur “J’ai compris que j’avais un TOC depuis mes 11 ans.

  1. Toutarmonie dit :

    Dermatillomanie! Je ne connaissais pas ce terme, mais je partage ce trouble compulsif. Pour ma part, je ne suis pas gênée du tout dans la vie et je me préoccupe très peu de ce que peuvent penser les autres. J’ai mon franc parler. J’avoue cependant que j’ai un tempérament nerveux. On me dit que c’est héréditaire. Depuis toujours, j’ai la mauvaise habitude de ne tolérer aucun trucs qui dépasse. Il suffit d’une petite galle et hop! Elle est partie! Évidemment, cela a pour effet de l’amplifier et le cycle recommence. Je déteste faire cela, mais c’est plus fort que moi. Comme toi, j’ai plusieurs cicatrices pas très agréables.

    Je fais un peu d’eczéma, mais le vrai problème est cette manie de jouer avec la moindre petite bosse.

    En ce moment, j’en ai très peu et je crois savoir pourquoi. Je suis dans l’action par rapport à un projet qui me tient à coeur. Le truc, c’est peut-être ça… être trop occupée pour s’arracher quoi que ce soit!

    Cela dit, je comprends ce que tu as très bien exprimé.

    😉

    Aimé par 1 personne

    1. hummusdream dit :

      Coucou 🙂 oui ça peut être juste nerveux tout simplement. Beaucoup de gens sont concernés depuis longtemps mais ne connaissent pas le terme 🙂 super si ça va pour toi en ce moment ! Des fois c’est par phase aussi. J’espère que tu réussiras ton projet 😃 hâte de suivre ça ! Merci pour ton commentaire 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s